Activité 2

II. La formation de la vie dans le système solaire

Comment les spécificités de la Terre ont-elles permis la formation de la vie ?

Activité 4 : A partir d’une vidéo, expliquer comment la vie a pu apparaître sur Terre en répondant aux questions puis comparer les temps évoqués.

Compétences travaillées :

  • Réaliser une étude de documents.
  • Représenter le temps

Rappel de la vidéo et des questions de la capsule:

Vers 3,9Ga (milliards d’années), une pluie de météorites est tombée sur Terre. Ces météorites contenaient des molécules d’eau. Ce bombardement d’une durée de 20Ma (millions d’années) a permis la formation des océans.

La présence d’eau (issue des météorites) est une étape essentielle de l’apparition de la vie.

  • Ecrire la phrase précédente.

Pour les questions suivantes, veillez à faire des phrases reprenant la question pour comprendre les réponses plus tard.

  • Quelles sont les deux raisons pour lesquelles la vie ne peut pas apparaître tout de suite ?
  • Que contiennent les météorites de la seconde pluie ?
  • La vie est apparue au niveau d’une « soupe primitive ». Quels en sont les ingrédients permettant l’apparition de la vie ?
  • Quelles sont les plus anciennes formes de vie sur Terre (il y a environ 3,8Ga)?
  • A partir de -3,5Ga, que produisent les stromatolithes permettant le développement de la couche d’ozone et le développement de la vie ?

Les réponses sont dans la fiche de compétences.

Réflexions et explications normalement en classe :

Les stromatolithes sont des structures formées principalement de calcaire grâce à l’action de cyanobactéries. Si ce sont nos premiers vrais fossiles datant de 3.5Ga, il en existe toujours notamment en Australie (milieu marin peu profond).

Les stromatolites (du grec stroma, « tapis » et lithos, « pierre ») sont des structures en couches résultant de l’activité de micro-organismes photosynthétiques appelés cyanobactéries et d’un piégeage de particules sédimentaires formant du calcaire.

Fonctionnement simplifié : Le stromatolithe grandit en alternant photosynthèse par les cyanobactéries et production de calcaire le jour, et croissance horizontale des autres bactéries la nuit.

D’après http://www.evolution-biologique.org/histoire-de-la-vie/monde-bacterien/des-bacteries/les-stromatolites.html

https://www.annabac.com/annales-bac/developpement-des-stromatolites-et-evolution-de-l-atmosphere

Nous trouvons des preuves de traces de vie passée sous forme de fossiles.

Un fossile est une trace de vie qui a bien souvent été préservée dans des roches sédimentaires qui se sont formées pendant des millions d’années.

Par exemple, un organisme meurt et tombe au fond de l’océan. Des particules issues de l’érosion des roches (=sédiments) et transportées par la rivière vont s’accumuler sur lui. Le cumul des sédiments va entraîner une compaction et une transformation en roche sédimentaire.

Les restes solides des organismes piégés dans les sédiments vont aussi subir une transformation : c’est la fossilisation.

Les fossiles trouvés dans les roches sédimentaires permettent de comprendre comment les êtres vivants ont évolué au cours du temps.

Voici ci-dessous une frise géologique montrant le découpage du temps géologique en grandes ères géologiques (frise du haut) puis le re-découpage en périodes géologiques (frise en bas):

L’unité Ma signifie millions d’années.

Il est aussi indiqué les organismes ayant vécu à ces époques (informations déterminées grâce à l’étude des fossiles).

A retenir de la réflexion normalement en classe : Les cyanobactéries des stromatolithes ont permis l’apparition du dioxygène dans l’atmosphère. Il en existe toujours.

+ Le temps géologique est découpé en ères et périodes géologiques. Les noms des périodes géologiques seront utilisés tout au long du cycle 4 (commencer à les retenir).